Quelles solutions envisager pour baisser ses charges de copropriété ?

charges de copropriété

Publié le : 01 décembre 20214 mins de lecture

Les charges de copropriété représentent souvent une part importante du budget des propriétaires. Pourtant, plusieurs solutions sont généralement envisageables pour les faire baisser de manière importante, à commencer par la réalisation d’un diagnostic thermique, suivi de travaux de rénovation énergétique. Découvrez les différentes options qui s’offrent à vous.

Réaliser des travaux de rénovation énergétique

De manière à réduire drastiquement la facture des charges de copropriété, il est souvent conseillé de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Parmi les options dont vous disposez, il peut par exemple être pertinent de faire isoler les murs et la toiture ou de remplacer une chaudière obsolète par un nouvel équipement moderne et performant. De même, les copropriétés dont le permis de construire est antérieur à 2001 sont dans l’obligation de faire réaliser un diagnostic thermique.

Dans le cadre du Grenelle de l’environnement et des lois sur la transition énergétique, vous pourrez bénéficier d’aides pour financer ces interventions. En effet, le gouvernement a mis en place différentes mesures pour réduire la consommation énergétique des bâtiments et les intégrer dans une démarche de développement durable.

Parmi les aides existantes, vous pourrez ainsi obtenir la prime énergie sous certaines conditions. Les copropriétaires ont également la possibilité de bénéficier d’un eco prêt à taux zéro pouvant grimper jusqu’à 30 000 euros. Enfin, chaque membre de la copropriété peut profiter d’un crédit d’impôt développement durable représentant 30 % du montant des dépenses engagées.

Optimiser les dépenses liées au chauffage

Outre ces travaux de rénovation thermique, il faut savoir que le chauffage représente le premier poste de dépense d’une copropriété. Il est toutefois possible de réduire la note en faisant jouer la concurrence pour votre contrat. Pour ce faire, il vous suffit de lancer un appel d’offres auprès des différents prestataires du marché.

Par ailleurs, le fait de retarder la date d’ouverture et d’avancer la date de fermeture de la chaufferie, ne serait-ce que d’une semaine ou deux, vous fera gagner de précieux euros. De la même manière, il est possible de réduire le niveau de chauffe de 1 ou 2 degrés pour économiser.

Enfin, veillez à ce que le système de chauffage de la copropriété soit régulièrement entretenu.

Reconsidérer les contrats d’entretien et de gardiennage

Il peut aussi être pertinent de reconsidérer vos contrats d’entretien. En effet, il s’agit d’un poste de dépense important dans le budget des copropriétés. Certains de vos contrats peuvent s’avérer inutiles et être remplacés par des interventions ponctuelles. En d’autres termes, vous ne payez que ce dont vous avez besoin en matière d’entretien.

Dans tous les cas, que vous conserviez vos contrats d’entretien ou non, faites là encore jouer la concurrence entre les nombreux prestataires du marché. C’est une excellente occasion d’obtenir une réduction et de réaliser d’importantes économies.

Si votre copropriété dispose d’un gardien salarié, vous devrez également vous interroger sur sa pertinence. Il est généralement conseillé de s’attacher les services d’un gardien à temps plein pour une copropriété de plus de 80 lots. Si la votre comporte moins de 50 lots, les missions de gardiennage peuvent tout à fait être prises en charge en sous-traitance par une société spécialisée.


Plan du site